Ancien forum de la guilde jeu de rôle Quintessence sur World of Warcraft, serveur Kirin Tor
 
AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Piao Xing, et Patte-Tonnerre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin

avatar

Messages : 103
Age : 21

MessageSujet: Piao Xing, et Patte-Tonnerre   Sam 3 Mai 2014 - 18:41

Du haut d’une colline, à l’ombre des grands arbres des étendues de Krasarang, il pouvait le voir enfin, comme illuminant la jungle ténébreuse de toute la chaleur que pouvait offrir Chi Ji, le Temple de la Grue Rouge. Dans son cœur, toute la peur qu’il ressentait s’était envolé en un éclat, juste à la vue de ces pierres blanches. Ce Pandaren faisait souvent le voyage depuis la forêt de Jade, jusqu’au Temple de la Grue Rouge en passant par ……  , mais à chaque fois qu’il arrivait enfin en haut de cette colline, toutes ses craintes disparaissaient. Il ne pouvait plus rien lui arriver, la grande Grue le protégeait dorénavant. Néanmoins, il ne resterait pas longtemps dans le cocon protecteur de ses ailes, puisqu’il devra repartir aussitôt sa tâche accomplit. Piao Xing n’est que coursier, et peu de gens cherchent à savoir qui il est, ils ne font qu’ouvrir leur courrier et pensent à ce que deviennent leurs correspondants se trouvant parfois à l’autre bout de la Pandarie. C’est un métier difficile, qui a ses avantages comme voyager, voir des paysages que beaucoup rêveraient de voir, ou plutôt voir des choses que beaucoup rêveraient de voir, mais c’est aussi très dangereux. Il ne compte même plus les fois où il s’est fait attaquer par des Saurkrocs, des virmens, des animaux sauvages, et même des mantides ! Mais cela n’a pas vraiment une grande importance pour tout ces gens, ils sont heureux de recevoir du courrier, et cela suffit amplement à Piao.
Comme d’habitude, il donna les lettres à un moine du temple qui se chargea de trouver à qui elles sont destinaient, puis alla se repaître d’un repas bien mérité en compagnie des occupants du Temple.
Kaïho se trouvait alors en train de méditer sur ses doutes passés, son existence en tant qu’Observateur, puis à ses doutes présents. Les quelques jours passé au Temple du Serpent de Jade l’on fait se questionner sur l’avenir, et la voie qu’il allait devoir suivre. Il analysa alors ce qu’était être moine : « Un esprit sain dans un corps sain. » Voilà une phrase qui lui venait d’un maître au temple du serpent de Jade, il lui avait alors demandé pourquoi l’esprit venait avant le corps. La question peut paraître idiote, mais idéologiquement pour lui le corps venait avant l’esprit. Dans son passé il était avant tout une arme, puis un être humain, et soudain on lui exprime indirectement que l’esprit vient avant le physique. Il n’arrivait pas à comprendre ce petit détail insignifiant, mais cela le stimulait à aller plus loin dans le résonnement, parfois trop loin diraient certains.
Ce fut l’arrivé d’un moine de la Grue qui mit fin à sa méditation. Il tenait à la main, une lettre à la main :

-« C’est toi Kaïho Seishi ? » Demanda le moine. Kaïho lui répondit d’un simple acquiescement, puis il lui tendit la lettre avant de partir.

Surprit, Kaïho s’empressa de l’ouvrir, qui pouvait bien lui écrire si loin de Hurlevent et des contrées humaines ?


Citation :
Cher apprenti Kaïho Seishi,

Quelques mois passèrent depuis votre départ de l’humble monastère où je t’ai enseigné les bases des art martiaux. J’espère que tes « démons intérieur » comme tu les appelais, ne sont pas revenus, et que tu bénéficies encore de la sérénité qui t’habitait lorsque tu nous as quitté pour rejoindre tes compagnons. Peut-être un jour pourrons-nous en discuter en buvant une bière autour d’un bon repas. J’ai d’ailleurs appris ton retour en Pandarie en discutant de la sorte avec un vieil ami enseignant au Temple du Serpent de Jade, Yin Brume-Jade ce qui fut assez inattendue je dois te l’avouer. Mais bref des radotages d’un vieux Pandaren, et venons en au sujet principale de cette lettre. Si je t’écris ce n’est pas seulement en tant qu’ami, mais en tant que professeur. Maître Yin Brume-Jade m’a apprit toutes les questions que tu te posais à propos des différentes voies que peuvent choisir les moines, en particulier celle du Tisse-Brume. Si c’est ton choix de suivre les enseignements de la brume, je ne pourrais guère t’apprendre ses secrets ayant moi même choisis celle du Maître brasseur. Mais si je puis me permettre de t’aider une dernière fois, je t’invite fortement à rejoindre le refuge de Patte-du-Tonnerre, là-bas tu trouveras des maîtres qui pourront t’en apprendre plus, et peut-être même t’enseigner. C’est la seule chose que je peux encore faire.

Maître Yin Patte-Brasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quintessence-rp.forumgratuit.be
 
Piao Xing, et Patte-Tonnerre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Canon feu d'enfer / batterie tonnerre de feu
» NINA TONNERRE : Ma nouvelle série BD !
» cavalier tonnerre --> Bhaal
» Aldar, Porteur du Marteau du Tonnerre et Roi de Karak Aznir
» Soluce de Nina Tonnerre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quintessence :: La vie en Azeroth :: Aventures-
Sauter vers: