Forum jeu de rôle sur World of Warcraft, serveur Kirin Tor
 
AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rêveries et conscience

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Celyan

avatar

Messages : 629
Localisation : Royaumes de l'Est
Humeur : Motivée

MessageSujet: Rêveries et conscience   Mar 12 Nov - 11:44

Quelque part dans une clairière tranquille, non loin de Nid-de-l'Aigle.

Celyan avait été emportée loin, très loin, dans les profondeurs d'un rêve inconscient, sans attache aucune pour se réveiller.

Khalal sentit qu'elle sombrait trop profondément, d'abord amusé par l'échec de la rouquine à méditer convenablement, il plongea et trouva sans encombre le rêve de Celyan, tout en réfléchissant à une petite phrase narquoise pour la taquiner au sujet de ses soi-disants "progrès".




Il atterrit au milieu d'une mer d'un noir d'encre et le rêve est partiel, comme obstrué. La plage, puis les abords d'une forêt et de la route qui la longe, constituent l'unique direction possible, sous une pluie continue. Le marcheur de rêve s'avance, observant la route tronquée, donnant de chaque côté sur... du vide : le rêve, incomplet, ne permet pas d'aller plus loin, alors l'elfe continue son chemin vers la forêt décharnée. La nuit de ce rêve est surnaturelle, trop obscure, oppressante.

Khalal fronce les sourcils. Quelque chose ne va pas ici. Quelque chose qu'il connait bien et qui ne le rassure pas du tout, accélérant ses pas.

"Noooooooooon !"
Un cri perce le silence lourd, l'elfe courant dans la direction de la voix de Celyan, mais...

"Ne t'approche pas sale traitre ! Reste où tu es, et quand j'en aurais fini avec elle, je m'occuperais de toi."
La voix rauque et gutturale est comme un murmure aux oreilles de l'elfe, semblant venir de partout à la fois. La présence tente de le repousser d'une main invisible, puis insinue une douleur sournoise dans sa tête, pour le ralentir.

Le druide grogne en continuant son avancée en dépit de tout. Il le voit à présent son objectif. Une petite maisonnette, dont les lumières se détachent dans les frondaisons des arbres desséchés, baignée dans une brume épaisse et noire.

Khalal prend forme de félin, ses lucioles s'agitent à l'approche de la maison délabrée. Soudain jaillissent de la brume sur sa gauche des vrilles d'ombre se détachant de la brume alentour et le percutant violemment. Le fauve veut répliquer mais ses griffes traversent les tentacules comme si soudain elles n'étaient qu'air. Car après tout, ce n'est qu'un rêve et la chose derrière tout ça, semble manipuler et en tirer partie à sa guise.

"Comment as-tu osé faire ça ? Lui montrer NOTRE domaine ! Perfide ! Infâme ! Traitre !"
"Tu veux jouer à ça ? Tu n'es pas le seul à pouvoir agir sur dans ce monde onirique !"

Khalal use de magie druidique pour frapper les vrilles et s'échappe hors de leur portée pour atteindre la maison. A l'intérieur, tout est sens dessus dessous, et un grand dragon émeraude se tient droit, fier, défiant Khalal d'approcher. Le félin discerne entre les pattes avant de la bête une petite silhouette recroquevillée et rousse. Dans un grognement de rage, le fauve se jette sur le dragon mais celui-ci retourne le rêve contre Khalal, déployant ses ailes immenses, un vent violent s'abat sur le druide, lui faisant percuter le mur opposé.

"Je l'ai vu, tentant de s'introduire dans le Rêve de la Création. Cette pitoyable créature à qui TU as montré la voie ! Comment as-tu osé ? Profane !"
"Tu n'as pas plus le droit d'y demeuré ! Toi et les autres dragons corrompus n'êtes plus les gardiens du Rêve ! "

Khalal pose sa main sur une poutre de bois ayant probablement appartenue à la charpente du toit, profitant de cet échange, pour en faire croître le bois jusqu'à ce que le pieu s'enfonce d'un coup dans le dragon, qui écarquille des yeux surpris.

"Noooon ! NON ! Je dois... purifier..."

La créature mourante tente dans un geste désespéré d'écraser le corps de le jeune femme entre ses pattes, les griffes s'enfonçant dans la chair. Celyan tente de retenir les pattes puissantes en vain. Le druide, reprenant forme elfique, se précipite pour la sauver, invoquant des sarments résistants pour empêcher la poigne d'acier de se refermer, qui ne parviennent qu'à ralentir l'inexorable. Le dragon rend son dernier souffle avec la satisfaction du devoir accompli, le corps de la paladin aplati comme une poupée de chiffon. Tout autour les brumes s'évaporent avec cette mort, mais c'est ensuite le rêve tout entier de Celyan qui menace de s'effondrer.

En effet, en dépit de tous les efforts de Khalal pour l'extraire, le torse de Celyan est enfoncé de façon peu viable et elle ne rouvre pas les yeux. Le rêve de Celyan se disloque à grande vitesse, ouvrant sur un vide infini, la maisonnette simplement retenu par les capacités oniriques du druide. Il n'y a que deux issues, soit Celyan se réveille maintenant, soit son esprit se perd en mourant dans son rêve et elle ne se réveillera pas.

"Celyan, reviens vers moi. Reviens vers la réalité."

Khalal sent qu'il arrive à capter l'esprit de la paladin, et s'efforce de la ramener sur le bon chemin.

Deux personnes apparaissent de nul part aux côtés de Khalal, réminiscence onirique prouvant que Celyan reprend pied. Les larmes aux yeux en voyant le triste état de la rouquine, ils s'approchent d'elle. Le vieil humain et la jeune femme blonde , ayant des airs de famille, parlent doucement à Celyan bien que leurs paroles soient inintelligibles et déformées.

"Protégez-la."
"Je doute qu'elle me laisse la protéger, elle est plus forte que vous ne pensez. C'est elle qui protège les autres."
L'homme regarde Khalal avec surprise, puis Celyan avec fierté.
"Alors c'est qu'elle a réussi à surmonter tout ça. Puisse-t-elle me pardonner."

La jeune femme blonde serre la main de Celyan avec douceur et confiance avant de disparaitre, tandis que l'homme retourne vers l'entrée de la maison avant que celle-ci n'explose dans un éclair violet.



Khalal revint à lui, en regardant le corps de Celyan endormi qui reprenait conscience peu à peu. A force de s'entrainer à méditer pour atteindre le Rêve, la rouquine avait dû attirer l'attention de ce dragon corrompu. A moins que ce ne soit à cause de leur "rencontre" au portail de Seradane ? Il faudrait faire attention, les dragons sont dangereux dans notre monde, mais ceux-là le sont encore plus quand ils frappent dans les rêves. Que ce soient ceux de Ceylan ou Thyméar.

Khalal cacha ses interrogations par un sourire à une Celyan sortant des vappes. Finalement, elle en avait fait des progrès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Rêveries et conscience
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rêveries...
» Divagation et rêverie ...ou parole d'un vieux con

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quintessence :: La vie en Azeroth :: Aventures-
Sauter vers: