Ancien forum de la guilde jeu de rôle Quintessence sur World of Warcraft, serveur Kirin Tor
 
AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Poursuite au Gangrebois.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin

avatar

Messages : 103
Age : 22

MessageSujet: Poursuite au Gangrebois.   Dim 9 Fév 2014 - 16:52


Poursuite:



Gangrebois, la forêt maudite par la pustuleuse et impie magie gangrenée des démons, où autrefois batifolées de splendides créatures. Ce fut un havre de paix et un refuge, mais ce temps est révolue. Cette nuit des rayons de lunes traversées les fourrés de feuilles à demie mortes des arbres millénaire de la forêt, c’est un spectacle bien rare en cette contrée qui redonne l’espoir d’un renouveau à venir. Sans un bruit, elle guettait dans l’ombre d’un chêne aussi vieux que la mémoire de sa patrie. Elune était avec elle pour toute la durée de sa patrouille nocturne ainsi que celle de ses sœurs.



Au grade de capitaine et normalement assigné au bastion de Pennelune, Inye Ventfarouche avait été envoyée avec sa troupe de sentinelles à Orneval, afin de suivre la piste d’un détachement de la horde de Garrosh qui semblait prendre un chemin étrange. Celle-ci les mena jusqu’au nord de Gangrebois, non loin de la tanière des Ombregueules. Prenant des chemins connus seulement par les elfes, la troupe arriva peu de temps après leurs cibles. Le hurlement des arbres, pourtant si commun dans la région, avait de quoi pétrifier, il était mêlé du son grinçant du métal et de l’odeur suffocante de la suie de bois. Nul doutes possibles, Garrosh venait décimer ce bois, mais qu’espérait-il faire avec ces écorces corrompues ? Pour Inye la question ne se posa pas, il fallait exterminer ces êtres infectes, ces démons venus d’ailleurs. Voilà deux jours et deux nuits qu’elle observait leur campement. Auparavant la horde manquaient d’organisation et avaient du mal à s’installer dans les forêts que les elfes protégeaient, seulement au fil des années ils devinrent plus organisé, de plus leurs derniers alliers, les gobelins de baillefond leurs permirent d’obtenir de puissantes armes de sièges et des machines à scier.



Le campement était fortifié tout autour par des barrières de fer que les orcs avaient emmenés dans des caravanes, celles-ci participaient elles aussi à la fortification du camp puisqu’ils furent démontés pour monter des huttes et des tentes rudimentaires. Il brûlait tout autour du camp des feus dans des bûchers pour ne laisser aucunes ombres masquer le champ de vision, mais cette technique avait plusieurs failles puis-ce qu’ils masquaient la vue de tout ce qui pouvait arriver dans un rayon d’une vingtaine de mètres autour du camp, et laissait à quiconque se trouvant en hauteur et à une cinquantaine de mètres pouvoir voir l’intérieur du camp. Il y avait trois passages pour entrer à l’intérieur, en permanence gardés par trois gardes. A l’extrémité nord, là où se trouvait un de ces passages, étaient laissées les engins pour couper le bois ainsi qu’une écurie pour les kodos de trait et les worgs. Le plan qu’avait mit en place Inye était simple, éliminer leurs meneurs, un orc Kor kron et un gobelin. Elle disposait d’une quinzaine de sentinelles ce qui devrait être suffisant pour faire régner la discorde dans ce camp. Elle ferait son entré dans le camp par l’entré à l’est accompagné de cinq de ses sœurs, cinq autres passeront par le nord, et les dernières par l’ouest, toutes en même temps et à son signal. Il leur faudra frapper fort et vite, avant que le campement n’ait le temps de comprendre ce qu’il se passe.



A l’entré par laquelle elle devait passer se trouvait deux orcs et un tauren armé de fusils qui s’ils retentissaient feraient rameuter le camp entier dans leur direction. L’un des orcs quitta son poste pour venir s’approcher des bois. Pendant un instant Inye prit peur qu’il ait perçu le danger qui le guettait et ne vienne vérifier de ses propres yeux, mais heureusement ce ne fut qu’un besoin naturel qui le mena juste devant le fourré dans lequel elle se trouvait avec ses sœurs. Discrètes et quasiment invisible comme l’ombre, l’initiative était trop belle à prendre, l’orc en face à porté de glaive, et seulement deux cibles pour ses sentinelles… Inye empoigna l’une de ses haches en forme de lune, et de l’autre main fit le signal d’attaque à ses sœurs qui tirèrent aussitôt. Surgissant des fourrés cinq flèches partirent tout droit sur les gardes encore à leur poste tandis qu’Inye frappa le plus proche en logeant son arme dans la nuque de l’orc qui s’apprêtait. Le sang sur jailli de la blessure tel une fontaine car l’arme avait tranché par la même occasion la jugulaire. Ses sentinelles avait touché les gardes restant qui étaient morts en silence –il est toujours plus compliqué de hurler une flèche dans la gorge-. Au nord les hurlements des worgs étaient devenus plus intense, et des cris de panique se firent entendre, alors qu’à l’ouest le silence régnait. La première partie du plan d’attaque fut une réussite totale, le but étant d’amener l’ennemis à aller vers le nord pour laisser le champ libre à l’ouest et à l’est. La tente principale se trouvait au centre du campement et était gardé en permanence, sortant toutes des bois, les sentinelles s’engouffrèrent dans les fortifications. Quelques ennemis tentèrent de leur barrer le chemin, mais l’embuscade mené au beau milieu de la nuit semblait les avoir surprit malgré les précautions qu’ils avaient prit, si bien que la plus part n’avaient pas eut le temps d’enfiler une armure et avaient l’esprit embrouillé par leur réveil brutal.



C’est arrivant en face de la tente central, d’une taille opulente comparé aux autres, que la deuxième partie du plan devait être mit en place. Au nord s’en allait la majeur partie du camp, et à l’est se fit enfin entendre les premiers signes de lutte. Deux orcs munie de lourdes haches de guerre et d’une armure en plate, gardaient la tente du chef de camp. L’un d’eux apercevant les sentinelles chargea, son arme levé bien haut au dessus de ses épaules. Une flèche ricocha contre son armure, et une seconde vint se loger entre deux plaques de métal dans le torse ne le blessant que très peu. Il abattit son arme sur Inye qui esquiva l’attaque de peu. Le deuxième orc vint se joindre à la mêlé, rendant la lutte compliqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://quintessence-rp.forumgratuit.be
 
Poursuite au Gangrebois.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comic Marvel n°2 : Course-poursuite infernale
» Course Poursuite mais pas dans la jungle =p
» Police Poursuite
» [A la poursuite de Gollum] Discussion générale
» La meilleurs scène de poursuite de tout les temps !!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quintessence :: La vie en Azeroth :: Aventures-
Sauter vers: