Ancien forum de la guilde jeu de rôle Quintessence sur World of Warcraft, serveur Kirin Tor
 
AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Rapport de mission] Invasion démoniaque dans la Marche de l'Ouest

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Celyan

avatar

Messages : 633
Localisation : Pandarie
Humeur : Sereine

MessageSujet: [Rapport de mission] Invasion démoniaque dans la Marche de l'Ouest   Sam 10 Sep 2016 - 15:16

Citation :
Rapport du 7 septembre 36
Etat de la situation dans la Marche de l'Ouest et le Royaume d'Hurlevent
suite aux invasions de la Légion Ardente


Après plus de trois semaines d'assauts acharnés, de plus en plus rapprochés et exténuants pour les défenseurs, les armées de la Légion Ardente se sont retirées de la Marche de l'Ouest, laissant derrière elles une région dévastée.

Les premières vagues démoniaques ont pris au dépourvu et fauché de nombreux civils, mais des escouades ont été promptement mobilisées pour extraire et escorter les survivants hors des zones de combat. Bien que le fort de la Colline aux Sentinelles ait tenu et pu servir de base d'opérations face aux démons, on déplore de nombreux décès dans les rangs de soldats de l'Alliance placés sous le commandement du Maréchal Gryan Roidemantel.

Les plaines sauvages, les pâturages et les fermes ont été ravagés par le déferlement constant des armées démoniaques et notamment par le feu gangréné. En maigre consolation, ce dernier a été poussé vers les côtes par les forts vents d'Est, communs à Hurlevent, qui ont permis d'éviter sa propagation aux régions forestières proches. Néanmoins de larges bandes de terre ont été souillées par les énergies gangrénée, sans compter le sang démoniaque versé, leurs cadavres, les vaisseaux volants démoniaques et autres machineries Saccageur-gangréné abattus, qui contribuent à propager le phénomène encore aujourd'hui. Leur démantèlement et leur destruction totale par des brasiers consacrés constituent une action prioritaire pour les forces armées sur place. Dans un plus long terme, l'intervention conjointe de chamans et druides sera sans doute nécessaire pour purger entièrement le mal qui s'est insinué dans ces sols et permettre leur ré-exploitation sans danger. Je pense que sur ce point, l'Alliance sera apte à rassembler rapidement quelques sorciers des moissons gilnéens issus des communautés proches.

Il sera important de rester vigilant quant aux niveaux de corruption de la région afin d'éviter que les émanations gangrénées ne la pervertissent à un niveau équivalent à celui de Gangrebois ou, dans un contexte plus pessimiste, à celui des Terres Foudroyées. En plus des risques pour les populations locales, la faune risque de présenter à plus ou moins long terme des modifications et mutations liées à son exposition face aux forts taux de gangrénergie, la rendant impropre à la consommation et dangereuse pour les habitants et voyageurs.

J'attire également l'attention sur les possibles reliquats de troupes démoniaques restées en arrière, ou parvenant à passer la barrière invisible entre leur monde et le nôtre, fragilisée par les invocations et passages répétés de la Légion Ardente dans la zone. Ces créatures isolées seront plus difficiles à pister et pourraient se réfugier dans les régions frontalières afin de disparaitre. Ainsi il sera important que les forces militaires locales se tiennent prêtes à faire face à d'éventuelles attaques à l'initiative de quelques démons agissant de leurs propres chefs. De même, tout comme en Gangrebois, et de manière plus générale dans tous les endroits où a un jour sévi la Légion Ardente, il n'est pas à exclure des passages de personnes naïves ou malintentionnées, en quête de savoir occulte ou de puissance interdite, cherchant à récupérer les rebuts et artefacts parfois abandonnés par les démons. Je n'ai pas réussi à avoir une information sur un potentiel déploiement de mages du Kirin Tor dans la Marche pour récupérer, détruire ou sceller pareils objets.

Le royaume d'Hurlevent est en deuil suite à la perte de sa majesté le Haut-Roi Varian Wrynn et la perte de nombreux soldats au cours de l'assaut avorté sur les côtes sud des Îles Brisées, qui semblent être l'épicentre d'invocation de la Légion Ardente sur Azeroth. Comme si cela ne suffisait pas, la capitale hurleventoise a subi au cours des dernières semaines de nombreux meurtres et tentatives de meurtres visant à éliminer des personnalités importantes, afin de déstabiliser et ralentir d'autant plus les hautes instances décisionnelles de l'Alliance. Il semble néanmoins que les enquêtes aient permis de rapidement mettre à jour les véritables coupables : des entités démoniaques prenant possessions de citoyens innocents. Même si ce contexte de chasse aux possessions a permis de contenir la menace, il est impossible d'être sûr à ce jour que des démons n'aient pas réussi à passer outre et ne continuent pas de manipuler des citoyens dans l'ombre.

Il semble que haut-commandement militaire de l'Alliance soit en train de se réorganiser pour contre-attaquer sur les Îles Brisées, rassemblant le maximum d'effectifs paramilitaires (miliciens, mercenaires et autres armées privées) pour compenser la perte de nombreuses troupes lors du premier assaut. Des rumeurs font état de la fragilité du traité de paix Horde/Alliance suite à une trahison commise par la Horde dans les Îles Brisées, et il serait bon de veiller à apaiser de telles tensions -si elles existent- entre les dirigeants des deux factions. Plus inquiétant, il semble que les forces de l'Alliance ait eu du mal à se concerter et à se coordonner lors du premier assaut, apparemment chaotique, vers les Îles Brisées : on évoque notamment l'absence de contingents des armées draeneï et kaldorei, qui sont pourtant les deux races affrontant la Légion Ardente depuis le plus longtemps. L'absence des armées naines des Trois-Marteaux, également pointée du doigt, est spéculée comme étant la conséquence de la réapparition soudaine du Roi sous la Montagne, Magni Barbe-de-Bronze, qui aurait jeté Forgefer dans une grande polémique et instabilité politique. Privée d'une vaste part de ses forces, l'Alliance a finalement été confrontée à un manque de communication et de cohésion stratégique avec les forces de la Horde mais également celles de la Croisade d'Argent.

Cette cohésion d'ensemble sera déterminante dans la réussite et la victoire face à la Légion Ardente et ne doit plus faire défaut lors des prochaines contre-attaques. Il nous faut plus que jamais œuvrer à l'unisson. Pour ce faire, le Kirin Tor semble avoir mis à disposition la ville flottante de Dalaran comme nouveau centre d'opérations, ouvert aux défenseurs de toute allégeance sous condition de comportement pacifique. Encore faut-il que les représentants des différentes organisations, factions et races sur place acceptent d'ouvrir le dialogue entre elles et de coopérer. Comme en Norfendre, la Croisade d'Argent pourrait être l'impulsion permettant de faire le premier pas en ce sens en organisant des rencontres et réunions stratégiques.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Rapport de mission] Invasion démoniaque dans la Marche de l'Ouest
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport de mission : FBI of California
» Démission de la police nationale
» Mission Spéciale : De l'Amour dans l'Air
» [WAB escarmouche] Excellent rapport de bataille inspiré de GLADIATOR
» Talent Protéction démoniaque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quintessence :: La vie en Azeroth :: Documentation-
Sauter vers: