Forum jeu de rôle sur World of Warcraft, serveur Kirin Tor
 
AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une lumineuse chez les druides

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Celyan



Messages : 626
Localisation : Royaumes de l'Est
Humeur : Motivée

MessageSujet: Une lumineuse chez les druides   Lun 30 Déc - 14:40

Celyan sort prendre l'air au clair de lune, rejoignant Zixx et Khraikh. Les deux volatiles vont et viennent librement via la large cheminée dans le plafond du Refuge. Et Celyan tente de sortir aussi souvent que possible. Le Refuge est un terrier confortable et spacieux, mais un terrier quand même. La jeune fille affiche un sourire. Khalal a passé des millénaires à dormir sous terre dans un lieu semblable, loin de la lumière du soleil et de la brise fraiche. Il a peut-être plus en commun avec les nains qu'il ne veut l'admettre. Elle part d'un petit rire amusé.

- Tu apprécies ton séjour apparemment.

Celyan se retourne, le rire envolé, au son de la voix rocailleuse à l'accent prononcé. Un ours arrive derrière elle, arborant des marques stylisées dans son pelage d'hiver. Le druide reprend forme elfique sous le regard de la rouquine et des deux rapaces.

- C'est un endroit que je me réjouis d'avoir la chance de visiter, réplique-t-elle.

L'elfe considère la jeune humaine fixement. Celyan ne dit rien. Depuis qu'ils sont ici, elle est la cible de nombreux regards, plus ou moins hautains, plus ou moins polis, plus ou moins tolérants. Elle leur rend la politesse de sourires fiers, la tête relevée, espérant les déstabiliser ou au moins les emmerder ennuyer. Elle ne réplique pas car elle a déjà vu de tels regards, mais en sens inverse. Des prêtres et des paladins qui dénigrent les autres races, tout particulièrement les elfes, quand ils osent approcher la Sainte Cathédrale d'Hurlevent, comme s'ils étaient des furoncles sur le visage de la perfection.

La différence c'est qu'au Refuge, Celyan a la bénédiction du Gardien du Bosquet qui veille à l'entrée. Alors les druides désapprobateurs ne font aucune critique. Devant elle tout du moins. La voix de l'elfe la tire de ses pensées.

- Je te vois, souvent, venir avec eux.


Le kaldorei fait un pas en avant et désigne Khraikh et Zixx qui observent l'échange de leurs regards perçants. Celyan comprend à l'intonation et les mots employés que le kaldorei parle un commun approximatif, et tente de bien articuler.

- Oui, ce sont mes amis. Ils voyagent avec moi. Oh, mais je n'ai pas fait les présentations. Voici Khraikh, et Zixx.

La jeune fille sourit naturellement en caressant le plumage de Zixx, qui baisse la tête pour mieux profiter. Le druide regarde l'échange, plus détendu, puis s'incline devant le griffon et la chouette.

- Et toi ?
- Celyan.
- Je m'appelle Mandaniel Ombregriffe. Pourquoi tu voyages, avec deux kaldorei, Celyan ?


Celyan se dit qu'il est certainement contre-indiqué d'expliquer qu'une humaine se mêle des affaires du Rêve d'Emeraude et du Cauchemar. Elle tapote du doigts ces épaulettes, gravées du soleil de l'Aube d'Argent.

- Je suis au service de l'Aube d'Argent. Tu vois ce que c'est ? Nous nous soucions de tout Azeroth, alors nous allons un peu partout. Il y a une ambassade à Darnassus. Pour le moment j'aide Khalal en terres elfiques.

Mandaniel hoche la tête.

- Le gardien a dit, votre groupe a détruit une sombre puissance dans les pics. Ensuite vous passez ici pour aller en Orneval ?
- Oui. Il y a beaucoup de mal partout. Il faut aider partout où on le peut. Il y a beaucoup de maux dans le pays d'où je viens. Mais rester cloitrés sur nos propres terres, sans se soucier des autres, ça n'est que repousser le danger hors des frontières, jusqu'au moment où il frappe et où on est dépassé. Tu as vu des gilnéens, des worgens ? Ils se sont emmurés et ça n'a pas vraiment payé. On ne peut pas triompher seul face à l'adversité, face à des forces qui nous dépassent.


Celyan affiche un sourire songeur en jetant un regard en coin au druide.

- Parfois, il faut savoir accepter l'aide des autres.

Le kaldorei, imperturbable, observe la jeune femme comme s'il réfléchissait à ces paroles. Celyan se dit qu'elle a peut-être employée des termes qu'il ne connait pas en commun, mais...

- Je comprends mieux pourquoi le gardien t'a laissée entrer.

La paladin, un peu surprise, observe l'elfe. Celui-ci reprend son chemin vers l'intérieur du refuge, adressant un dernier regard avec un peu plus d'estime pour l'humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khalal



Messages : 541

MessageSujet: Re: Une lumineuse chez les druides   Lun 30 Déc - 16:25

Quelques jours plutot, devant le gardien.

- Tu peux entrer Celyan, le refuge t'es ouvert.

Le Gardien adresse un dernier signe de tete à Celyan, souriant doucement.


******************************************************************


Le druide du refuge est déjà au courant par le gardien de trois arrivant. Visiblement le dernier à passer à l'air plus problématique. Surement l « humain » qui doit se croire tout permis. Traversant rapidement les salles, il se presse afin d’accueillir les siens comme il se doit.

A son plus grand étonnement il se retrouve face à une humaine et un elfe.
Soit...

- Bonsoir à vous. Soyez les bienvenues dans le refuge des Serres Rocheuses.
Vous trouverez ici de quoi vous reposer. Le gardien m'a prévenu de votre arrivé et du faite que vous aviez besoin de repos.

S'adressant à Maluyn en premier lieu.

- Vous êtes un habitué des Refuges, celui çi vous est ouvert. Vous pouvez aller là ou bon vous semble.
Il y a bien des alcôves libre afin de vous reposer.

Puis son regard se baisse sur l'humaine. Elle regarde autour d'elle, perdu, incapable de saisir l’environnement dans lequel elle se trouve. A se demander ce qu'elle fait avec les deux elfes.

- Quand à vous humaine, vous ne connaissez pas les lieux et vous risqueriez de vous perdre, vous resterez ici juste en bas. Ainsi il n'y aura pas de problèmes.

Souriant avec condescendance le druide regarde l'humaine aux cheveux roux.

- Bien sur, faites attention à ne toucher à rien. La plupart des objets ici nous sont précieux et ceux qui sont se reposent ont besoin de calme.

L'elfe accompagnant l'humaine se tourna vers lui, visiblement offensé.

- Je m'occupe d'elle. Il n'y aura aucun problème...

Le druide décida de faire preuve de clémence et s'adressa à son invité dans la noble langue elfique.

- Surveille la qu'elle ne casse rien ou n'abime rien. Ils sont tels des enfants. Se mêlant des affaires des autres avant les leurs et s’accaparant ce que bon leur semble...

- Tu ignores tout des humains si tu dis ça. Certains valent bien plus la peine d’être connu plutôt que certains elfes présent ici
De plus le gardien l'a laissé passer; cela devrait te suffire.

- Le gardien ne sait pas ce que peuvent faire les humains, leur capacité à détruire ce qui les entour afin d'en tirer toutes les richesses possibles.

Les deux elfes se taisent échangeant un regard lourd.
Pour une fois l'humaine eu un semblant de bon idée en disant :

- Bien je vais descendre, je devrais trouver. Inutile de vous chamailler à cause de moi.

Le traqueur jeta un dernier regard sur lui avant de descendre guider l'humaine. Celle çi ennuyant à nouveau un druide venu chercher du repos en lui demandant ou se loger...
Aucun savoir vivre...
Pourquoi le gardien a t'il laissé passer cette humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une lumineuse chez les druides
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soirée du Vendredi 27 aout 2010 chez Blutch
» Quelques "Case Blue" chez MMP
» du nouveau chez ubisoft
» Un elfe chez les nains
» Envoi de SMS gratuits depuis Chez Patapwet avec Google Agenda !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quintessence :: La vie en Azeroth :: Aventures-
Sauter vers: