Forum jeu de rôle sur World of Warcraft, serveur Kirin Tor
 
AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Rapport de mission] Terres Foudroyées

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Celyan



Messages : 637
Localisation : Royaumes de l'Est
Humeur : Motivée

MessageSujet: [Rapport de mission] Terres Foudroyées   Mer 6 Mai - 8:51

Citation :
Rapport de la situation dans les Terres Foudroyées
Sept jours après le signalement de l'invasion


Arrivée 48h après signalement d'une invasion suivant un ordre de mission de reconnaissance. Départ de Hurlevent, passage par Sombre-Comté, puis Deuvillent, Marais des Chagrins en suivant les routes, puis voie des airs pour rallier les Terres Foudroyées.

1) Nature de la menace :
L'armée qui a déferlé dans les Terres Foudroyées est constituée uniquement d'orcs à peau brune. Aucun d'eux n'a la peau verte, et aucun ne semble sous l'emprise de corruption démoniaque, comme c'était le cas pour la première guerre. Aucun élément de la Légion Ardente n'a pu être identifiée dans les troupes (aucun gangregarde, diablotin, gangrechien etc...). De plus les démons, qui jusqu'alors étaient très présents dans la région, semblent avoir été annihilés par ces mêmes orcs à peau brune lors de leur arrivée, donc possibilité qu'ils les combattent également.
Cette attaque n'est donc probablement pas perpétrée par la Légion Ardente.

2) Etendues de la menace :
> Contrôle étendu de cette armée dans les Terres Foudroyées  : Porte des Ténèbres en tant que place centrale de leurs troupes, tout le nord des Terres Foudroyées, d'est en ouest semble conquis. Les premières vagues ont, semble-t-il immédiatement dirigées leurs attaques sur Rempart-du-Néant (affiliation Alliance, état : en ruine, pulvérisé) et le fort Okril’lon(affiliation Horde, état : occupé par l'ennemi). L'armée d'orcs bruns ne semble pas avoir d'objectif à conquérir le sud des Terres Foudroyées, bien que les communications soient rendues difficiles avec Surwich, il semble que la ville n'ait pas été touchée pour le moment.
> Contrôle de la route principale entre le Marais des Chagrins et les Terres Foudroyées : circulation par voie terrestre rendue impossible.
> Percées de l'ennemi dans le Marais, des éclaireurs du Guet de l'Estran ont vu des orcs à peau brune, plus éparpillés, dans cette région. Peut-être l'ennemi y fait une reconnaissance. Dans tous les cas l'ennemi semble vouloir se diriger vers le nord. Objectif inconnu.

3) Informations sur l'ennemi :
> Déferle par la Porte des Ténèbres par milliers. Ceux qui tombent semblent remplacés par d'autres, qui continuent donc d'affluer.
> Ne font aucun prisonniers et ne laisse aucun civil en vie (en atteste le carnage général à Rempart-du-Néant où les palefreniers et les forgerons ont été tués tout autant que les mages et les soldats du Kirin Tor ayant défendus les lieux).
> Objectif inconnu à ce jour.
> Armement lourd : tous les soldats orcs sont équipés d'armures lourdes en métal noir ou gris foncé. Les troupiers portent bien souvent des fusils hautement perfectionnés, en plus de leurs haches ou épées. Les combattants détiennent également parfois de petites bombes ou grenades dévastratrices, à lancer dans la mêlée. L'ennemi est armé d'engins de siège renforcés et blindés, tirant des canons sur de longues distance, qui ne laissent que peu de marge de manœuvre aux troupiers de l'Alliance et de la Horde. On a également vu certains canons propulser de gigantesques boules de pics, munis d'une trappe, d'où sortent des troupes cloisonnées à l'intérieur pour percer derrière les lignes de l'Alliance et la Horde.
> Cavalerie : en plus des chars d'assaut, les troupes ennemies contrôlent les airs en chevauchant des chimères (créatures à quatre pattes, ailées et à deux têtes, que les elfes de la nuit côtoient depuis des temps immémoriaux, et présentes aussi en Outreterre). Ces créatures, en plus d'être douées d'une grande intelligence, d'être extrêmement habiles dans les cieux et de posséder des souffles de magies variées (allant de givre à la foudre en passant par l'acide) sont protégées par des plaques d'armure en acier. Les troupiers au sol ont parfois été vu chevauchant des loups de guerre, eux aussi protégés d'armures.

4) Informations sur la situation Alliance/Horde :
> L'Alliance a pu dépêcher sur place deux navires qui croisaient dans la Mer Interdite et qui mouillent maintenant près de la plage est des Terres Foudroyées. Les soldats et marins ont pris la plage et tiennent maintenant position. Leur tête de pont n'a aucune protection, aucun mur ou barricade et est livrée aux attaques importantes de l'ennemi, dont la portée des canons parvient à toucher le sud de leurs installations. Les troupes sur place sont pour l'instant maigres, mais ils comptent au moins des ingénieurs gnomes capables de saboter les engins de siège ennemis, et des informateurs du SI:7. Tout repli est impossible. Les troupes de l'Alliance sont bloqués sur place à tenir leur position et leur campement de fortune sert surtout d'appui logistique, plus que de position stratégique. Je les soupçonne de vouloir rester près de Rempart-du-Néant par peur que la Horde puisse s'approprier ou revendiquer les lieux.
Important : l'Alliance n'a apparemment reçu aucune mise en garde ou rapport de mouvements de la part du Bastion de l'Honneur dans les dernières semaines.
> (manque d'informations) La Horde a également apprêter deux navires sur place via la plage est, en plus d'un zeppelin. Campement un peu mieux positionné, en surplomb sur une montagne, à l'abri des tirs de canons ennemis et permettant une observation au loin des avancées ennemies, de même qu'une communication avec le sud des Terres Foudroyées. Je les soupçonne de n'avoir laisser le choix à l'Alliance et de ne pas leur offrir d'aide ou de solution de repli.
Important : la Horde n'a apparement reçu aucune mise en garde ou rapport de mouvements de la part de Thrallmar dans les dernières semaines.

Il est important de noter, que la Horde combat activement l'ennemi, et ne semble pour l'instant pas avoir tenter d'approches diplomatiques via des ambassadeurs auprès de leurs semblables à peau brune (à vérifier). Tout aussi important : l'Alliance et la Horde ne se combattent pas et concentrent uniquement leurs attaques vers l'ennemi commun.

5) Informations sur la Porte des Ténèbres :
Le portail magique contenu au centre de la Porte des Ténèbres est devenu rouge. Pour rappel, lorsque le portail avait été rendu inactif, la luminosité était passée à bleu. Lorsque le portail est actif sa luminosité est verte. Nécessité d'expertiser la question de ce changement de couleur et sa signification.
Normalement, les mages du Kirin Tor missionnés à Rempart-du-Néant sont ceux qui ont le plus étudié les énergies du Portail, or à ce que j'ai pu obtenir du Commandement de l'Alliance, aucun rapport ou relevé traitant de perturbation n'a été transmis à Dalaran ou à Hurlevent dans les jours précédents l'invasion.



Conclusion :
L'invasion des Terres Foudroyées n'est pas le fait de la Légion Ardente, mais d'une grande communauté d'orcs à peau brune, franchissant la Porte des Ténèbres. Ces orcs ne sont pas alliés avec la Horde et il ne s'agit donc pas d'une guerre Alliance/Horde. Ces deux factions œuvrent d'ailleurs dans le même but de repousser cet ennemi, même si visiblement pour le moment ils ne mettent pas leurs forces en commun.
Les deux factions ont dépêché dans l'urgence leurs navires les plus proches sur place, mais sont clairement en sous-effectifs et ne parviennent pas à contrer efficacement l'ennemi, ni à le repousser vers la Porte. Ceci est dû à l'infériorité numérique, mais également à la grande organisation et supériorité technologiques de l'ennemi. Cet ennemi, en plus d'être très bien équipé, semble très bien connaitre les lieux stratégiques à attaquer pour avancer, et semble très bien savoir quand il faut passer discrètement (comme dans les Marais des Chagrins), ce qui laisse penser qu'ils possèdent des connaissances d'Azeroth.
On sait que les orcs Mag'har sont les seuls orcs non-corrompus (bruns) abrités en Outreterre, cependant leur faible nombre ne coïncident pas avec l'immense armée de milliers d'orcs qui déferle, c'est pourquoi il est possible qu'ils proviennent d'un bloc de l'Outreterre s'étant détaché lors de la rupture de la planète et ayant dérivé -caché- pendant longtemps.

D'un point de vue stratégique sur les semaines à venir, les armées de la Horde et de l'Alliance se forment pour le combat et rejoindront vraisemblablement le front. Je crains que malheureusement, sans coopération de leur part, la reprise de la Porte des Ténèbres soit difficile car même les astronefs comme le Brise-Ciel ne passeront pas les canons longue portée de l'ennemi sans soutien aérien et troupes au sol. Ceci va demander une grande organisation et collaboration des différentes escouades en tirant un maximum profit des expertises de chacun.

De plus, j'ai toujours la conviction que pour contrer une menace, il faut la connaitre, or à ce jour, nous ne disposons de presque aucune information sur l'activité de la Porte des Ténèbres. Le jour où les armées frapperont, il sera primordial que les mages soient en mesure de bloquer le Portail. Ceci ne peut être fait sans une connaissance plus avancée de son fonctionnement. Je propose donc un collecte d'informations à ce sujet afin d'établir l'éventail de possibilités concernant ce changement brusque de couleur, qui forcément est lié à cette invasion imprévisible de troupes d'orcs encore jamais vues en Outreterre. Pour cela, je requiers l'aide de la Croisade afin d'obtenir une autorisation du Kirin Tor de recherche à Karazhan, dernière demeure de Medivh, et une consultation auprès de l'un de leurs membres pour avoir leurs théories au sujet de l'état actuel du Portail.

J'insiste sur le fait que cette menace, bien que non-démoniaque, est à prendre avec le plus grand sérieux, cette armée d'orcs ne faisant aucune différence entre civiles et militaires, et ayant un but qui est à ce jour inconnu, mais qui passe par la destruction de tout ce qui se mettra en travers de son chemin. Les populations les plus proches sont en danger et il sera rapidement nécessaire que la Horde et l'Alliance s'allient, s'ils sont incapables de le faire sans aide, comme ce fût le cas à Orgrimmar, il faudra des ambassadeurs neutres pour les y encourager.



Croisée Celyan Belqueria
Vingt-deuxième jour du dixième mois, an 34



--------------------------------------------------------------------------




Citation :

Le troisième jour du onzième mois




Récapitulatif des informations  recensées lors du conseil des organisations neutres

Khalal, druide kaldorei du Cercle Cénarien : Pour l'instant les attaquants sont tous des orcs bruns. Cette peau brune, témoigne d'une non-corruption démoniaque. De plus aucun démon ne semble combattre à leurs côtés : menace de la Légion Ardent à exclure. Ils sont en plus grand nombre que la population censément encore existante de Mag'har d'Outreterre. Leur effectifs semblent limités mais ils conservent la main-mise sur l'accès au Portail par une grande force de frappe grâce à une technologie avancée et dévastatrice. On sait que plusieurs groupes armées de l'Alliance combattent la menace dans les Terres Foudroyées.

Zagethia Hache-Vive, Ancienne et diplomate du clan Terre Mère : De nombreux clans de la Horde combattent dans les Marais des Chagrins. Informations récupérées parmi ces groupes de la Horde : un orc brun a été capturé pour lui extirper des informations. Il a parlé de noms connus de la première Horde tel que Ner'zhul, Kargath, Grom Hurlenfer, Main-Noire, qui sont normalement morts. Le but de cette armée semble être de conquérir à n'importe quel prix.

Ithael Danselumière, commandant de la Fraternité d'Argent : Les lignes de front à l'ouest sont soutenues par des ogres. Lors d'une mission son escouade a pu récupéré des documents, écrits dans un dialecte orc précédent la création d'Orgrimmar, mentionnant des ordres de mission visant à gagner du temps. Mention aussi d'un chef nommé Zaela.

Dame Frissombre, chevalier de la Lame d'Ebène : Nécessité de contrer cet ennemi en frappant vite et fort, pour ne pas leur laisser le temps de s'étendre. Pour l'instant leurs effectifs semblent se concentrer sur la défense de la Porte des ténèbres, puisque c'est par cet unique moyen visiblement qu'ils acheminent vivres, matériel, machines de guerre et combattants. Ils ne semblent pas avoir d'autres solutions, donc sans la Porte, l'invasion est stoppée.

Khalal, druide kaldorei du Cercle Cénarien : Ajout d'informations sur la Porte, recueillies à Karazhan. La téléportation induite par la Porte ne peut pas changer géographiquement. Donc le Portail est toujours ouvert au même endroit sur le même monde, c'est à dire sur l'Outreterre/Draenor, on ne peut pas changer la direction d'une faille. De plus la couleur a son importance : le bleu signifie que la Porte est inactive (comme à la fin de la deuxième guerre jusqu'à la réactivation par un démon en l'an 27), le vert signifie que la Porte est active et utilisable, le rouge est évoquée comme "une trame changeante".

==> proposition de détruire la Porte : inutile car même sans la structure, l'architecture de la Porte, le "vortex", la "faille" persistera et continuera à relier les deux mondes. L'un des plus grands mages de tous les temps, Medivh lui-même, n'avait pu parvenir à activer la Porte seul, et avait eu recours à l'aide d'un sorcier orc de l'autre côté. Il semble donc nécessaire pour inactiver la Porte, de la sceller des deux côtés également (requiert avis d'un mage du Kirin Tor).

Zodanga de la Ligue Séparatiste : Présence d'orcs bruns dans les Steppes Ardentes, ce qui signifie qu'ils ne semblent pas seulement se concentrer sur la sécurité de la Porte des ténèbres, mais aussi sur un objectif plus important au nord. Cette large ligne de front dans les Terres Foudroyées ne servirait-elle pas à détourner l'attention ? Il ne faut pas sous-estimé les plans tactiques de l'ennemi, qui n'est pas seulement armé et robuste mais aussi organisé. Plus d'informations sur Zaela : c'est la chef du clan orc Gueule-de-Dragon, portée disparue, présumée morte à Orgrimmar, fidèle incontestée de Garrosh Hurlenfer. Elle pourrait être à l'origine de cette attaque, en représailles à la chute de Hurlenfer. Elle partage les idéaux de la vraie Horde composée uniquement d'orcs, ce qui concorde.



Prises de décision

Tous les représentants présents se sont accordés sur l'importance d'apporter un soutien à l'effort de guerre pour repousser cette menace. Les personnes présentes ayant témoigner de leur engagement dans cette guerre, au nom de leur ordre respectif :
- Le clan Terre Mère en la présence de l'Ancienne Zagethia Hache-Vive et la Marche-Soleil Natame Corne-Brisée
- La Croisade d'Argent en la présence de la Fraternité d'Argent et son commandant Ithael Danselumière
- Le Cercle Cénarien en la présence du druide Khalal
- La Lame d’Ébène en la présence de Dame Frissombre et Acédie
- Les Pandashans en la présence de Qwon Cœur-de-Buffle
- La Ligue Séparatiste en la présence du troll Zodanga, du géologue Macheferrac Piolet-d'Orage, et de Gaspard Gibbson


Tous les représentants se sont accordés sur le fait que la priorité, quelque soit la nature de cette menace, était de l'empêcher de continuer à déferler, car il ne sera pas possible de continuer à contrer leurs attaques éternellement.

L'objectif est donc de créer une opportunité pour les troupes de l'Alliance et de la Horde, en s'attaquant à une position défendue de la ligne de front, un avant-poste isolé, un retranchement avec moins d'effectifs. La localisation de cette attaque en elle-même importe peu, mais l'attaque doit être d'assez grande envergure, afin de servir convenablement de leurre. En effet, le but est de forcer l'armée d'orcs de Fer à envoyer des troupes défendre le côté affaibli attaqué par les organisations neutres, créant ainsi une brèche dans leur vigilance ailleurs sur la ligne de front. Ceci pourrait permettre aux armées de l'Alliance et de la Horde de s'engager dans cette brèche, vers le Portail dans une attaque éclair, afin d'escorter leurs meilleurs mages jusqu'à la cible dans le but d'en prendre le contrôle et le désactiver.

Monsieur Macheferrac Piolet-d'Orage de la Ligue Séparatiste fait également mention de l'importance d'une escouade aérienne, venant appuyer les troupes au sol, afin de pouvoir contre-attaquer face aux chevaucheurs de chimères à deux têtes des orcs de Fer.

Il a été souligné que les forces de la Horde et de l'Alliance, si elles ne s'entredéchirent pas actuellement, ne semblent pas non plus s'entre-aider dans cette guerre. Aussi, afin de transmettre les détails de ce plan et d'encourager une attaque parallèle Horde/Alliance le jour J, des diplomates neutres ont été nommés, qui seront chargés de rencontrer les différents clans/groupes/organisations de ces deux factions :
- Zagethia Hache-Vive pour la Horde, puisqu'elle a déjà participé aux batailles aux côtés de clans, dans les Marais des Chagrins
- Celyan Belqueria et Khalal pour l'Alliance, puisqu'ils ont déjà participé à des combats aux côtés de l'Institut Ebonlocke, dans les Terres Foudroyées

Mis à parts ces ambassadeurs, chaque représentant est vivement encouragé à parler en faveur d'un ralliement des forces pour une attaque commune à tout groupe armé rencontré.

De même dans l'attente de cette attaque, chacun doit continuer d'œuvrer à repousser et contenir les attaques de l'armée des orcs de Fer. Il ne faut pas hésiter à demander des renseignements sur l'avancement des combats des deux factions, afin de continuer à centraliser les informations, ce qui permettra de mieux cerner l'ennemi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Rapport de mission] Terres Foudroyées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rapport de mission : FBI of California
» White Dwarf septembre Nob vs Totor
» Rapport de mission: défense [terminé]
» Rapport de bataille Chevalier Gris contre Tau en 1249 pts
» [RdB] Bain de sang dans les terres arides (Ekrund)[2500pts]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quintessence :: La vie en Azeroth :: Documentation-
Sauter vers: