Forum jeu de rôle sur World of Warcraft, serveur Kirin Tor
 
AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retour dans le désert

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Khalal



Messages : 542

MessageSujet: Retour dans le désert   Mer 15 Avr - 12:35

Après le désert de Silithus, retrouver Tanaris donne l’impression au druide de retrouver un lieu plus calme, paisible et vivant. Pas de champs de cristaux, ni de citadelle qiraji, Tanaris a une véritable faune et flore existante là où Silithus n’est plus qu'un désert dévasté par les ruches, stérile.
D’un mouvement souple il descend de son perchoir, atterrissant avec agilité sur le sable, humant le vent. Ses oreilles déjà fines le sont d’autant plus sous la forme féline, il vient d’entendre les mouvements caractéristiques de ‘Proies potentiellement intéressante à chasser’.


####################################


- La chasse fut bonne ?

Le druide sourit revenant au camp afin de se préparer à la rencontre avec Amandile. Comme chaque semaine depuis qu’ils se sont rencontrés, elle passe dans les environs afin de voir s’ils sont là et s’ils ont trouvé ce qu’il fallait. Cela fait deux semaines maintenant qu'ils se sont séparés d'elle, et la Marcheuse doit certainement s'être remise de ses émotions dues à son séjour au camp gobelin.

L’attente ne dure pas longtemps, Amandile arrivant comme à son habitude par le même chemin. Khalal raconta brièvement leur périple à Silithus, passant sous silence l’étape à Un’goro et celle des ossements de Grakkarond. La découverte dans la cité des qiraji de la sphère d’obsidienne mais aussi de l’arrestation des gobelins responsables de l’enlèvement procura un sourire rassuré et une joie visible sur le visage de la Marcheuse.

- Maintenant il ne reste plus qu’à extraire la magie de cette sphère !

Plus facile à dire qu’à faire, les premières tentatives d’Amandile se soldèrent par un échec, la magie utilisée par la chronomancienne étant elle aussi absorbée sans peine par l’obsidienne, qui semblait néanmoins laisser fuiter de plus en plus de flux magiques. Elle ne vit alors qu'une solution plutôt risquée mais rapide : saturer de magie la sphère jusqu'à ce qu'elle décharge tout son contenu. Cela nécessitait cependant qu'Amandile se tienne prête et concentrée à lancer son sortilège d'extractibilité temporelle au bon moment pour récupérer la magie draconique évacuée, et ne pouvant faire deux choses à la fois, ne pourrait pas être celle qui saturerait la sphère.

Après un rapide conciliabule Khalal et Celyan acceptèrent, d’abord Celyan canaliserait sa magie dessus puis Khalal prenant le relais une fois qu’il aurait amassé suffisamment d’énergie en puisant dans l’environnement autour de lui, pendant ce temps Amandile se tiendrait prête à intervenir.
Déposant la boite-qui-ne-ferait-plus-de-froid contenant la pierre et se reculant pour incanter à bonne distance, chacun se tint prêt et l'expérience débuta. Celyan, la première à intervenir, canalisa sa Lumière sur la sphère comme pour la soigner, par des ondes chaleureuses, qui furent aspirées au fur et à mesure, créant des crépitements et des petites projections magiques de la part de la sphère : la tentative semblait fonctionner. Khalal prit ensuite le relais une fois gorgé d’énergie naturelle laissant la paladin soufflé. La sphère auréolée d’énergie verte cette fois-ci commença à émettre des éclairs de magie de plus en plus grands et menaçants.

- Nous y sommes presque !

A peine les paroles furent-elles prononcées que la sphère fut prise de tremblements de plus en plus violents, des fluctuations d'énergies rejetées et réabsorbées dans des lapses de temps trop courts devinrent incontrôlables. Soudain, tout le système explosa en relâchant toutes les énergies magiques contenues ! Malgré les protections et la distance la déflagration fut si puissante qu'elle illumina la plage pendant un bref instant de toutes les couleurs des magies amassées depuis les derniers siècles dans le Destructeur, tous furent balayés par la force de l'explosion et criblés d'éclats d’obsidienne fumants.

Puis tout s'arrêta, et tandis que la sphère et la boite avec elle, avaient été pulvérisées, le sable alentour gardait des traces noires et gelées : résultat du fameux givrefeu inventé par les arcanistes. Les autres magies telles la Lumière ou la magie naturelle de Khalal, s'évanouirent dans les airs, retournant au flux du monde, de même qu'une étrange et jolie trainée d'une fine poudre cristalline aux reflets dorés s'élevant lentement vers le ciel en un tourbillon parfait.

Sonnés, blessés, face contre terre, incapables d’accomplir la fin du rituel, ils regardèrent défiler devant eux les Sables du Temps dans la nuit.

Non ! Pas si près du but ! Tout ça pour rien !

L’écorce protectrice qu'il a dressé sur sa peau détruite, le druide observa les flux de magies s'éloigner sans rien pouvoir faire. Amandile, tout aussi mal en point mais semblant hypnotisée par le phénomène, se redressa faiblement, sa paume traçant encore devant elle le sortilège rituel pour capter les précieux grains, ne s'apercevant même pas qu'elle aggrave son cas, dégoulinante de sang à de multiples endroits. Le salut vint d’une aura lumineuse qui entoura la Marcheuse, lui donnant assez de forces pour garder conscience et achever le rituel, Celyan tentant vaille que vaille à distance d'apaiser les blessures.

L'antique magie vitale draconique retomba vers Amandile, comme de la neige, puis progressivement, lentement infusée dans l’horloge temporelle.

- Oui.. oui !  Ça a marché !

Malgré les blessures et le contrecoup Amandile parvient à articuler faiblement dans un souffle à peine audible, tenant entre ses mains tremblotantes et rougies son précieux artefact entouré d'un halo doré, dont les aiguilles frémissent de puissance en tournant chaotiquement dans tous les sens.

####################################

Non loin du campement une large trace noire témoigne de la violence de l’explosion dans le sable. Cette fois çi Amandile dort avec eux, trop blessée pour rentrer et le Vol de Bronze ne pourrait que se poser plus de question sur son état il fut décrété qu’elle resterait avec eux... tout en étant sous surveillance affutée du druide, préférant s’assurer qu’elle n’utiliserait par l’artefact à des fins plus personnelles.

Bientôt les réponses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Retour dans le désert
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Si je ne suis pas de retour dans 5 minutes... Attendez plus longtemps !
» le retour de Casus Belli dans les kiosques
» Boeing envoie deux 777F tout neuf dans le désert
» nuage dans le désert
» MecRéant, de retour dans un gros jeu après un long périple !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quintessence :: La vie en Azeroth :: Aventures-
Sauter vers: