Forum jeu de rôle sur World of Warcraft, serveur Kirin Tor
 
AccueilAccueil  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Traverser le cratère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Celyan

avatar

Messages : 629
Localisation : Royaumes de l'Est
Humeur : Motivée

MessageSujet: Traverser le cratère   Mar 7 Avr - 10:53

Dans l'épisode précédent...
(ba quoi on a le droit de délirer...)

Cela fait maintenant plusieurs semaines qu'ils sont en expédition pour trouver des réponses sur les portails temporels et la situation actuelle. Quelles circonstances et quels évènements ont amené à la création d'un lien entre leur monde et une trame alternative passée de Draenor, pourquoi le Vol de Bronze n'est pas intervenu, quelle autre menace que les orcs tire les ficelles pour semer le chaos ?

Bien qu'ayant fait face à un silence buté aux Grottes du Temps, le groupe a obtenu quelques bribes de réponses à propos de l'évasion de Garrosh Hurlenfer et de l'implication d'un dragon de Bronze dénommé Kairozdormu dans celle-ci, grâce à une Marcheuse du Temps : Amandile. Mais depuis la trahison de Kairoz, les Marcheurs sont considérés comme des dangers potentiels par le vol draconique et Amandile est elle-même tenue à l'écart des informations et décisions, et gardée sous une surveillance dissimulée par un protectionnisme exacerbé. Ayant repris l'objet de certains travaux menés à l'Île du Temps figé, elle a abouti en secret à la création d'une sorte de clé-horloge du temps. Cet artefact lui permettrait de voir, d'observer ce qui s'est réellement passé mais il demeure incomplet et inactif sans les précieux Sables du Temps dont regorgent le Sablier du Temps et le corps des dragons de ce vol.


Le groupe a tenté une hypothèse qui s'est révélée infructueuse et a bien failli perdre leur seul moyen d'activer la clé lorsque des gobelins aux intentions obscures ont enlevé la Marcheuse. Amandile a été escorté vers la sécurité des Grottes du Temps afin de ne pas prendre de nouveaux risques inutiles pour sa survie, mais aussi de ne pas éveiller trop la méfiance du vol qui pourrait confisquer pareil artefact s'il était découvert.

Un peu à court d'idée, le groupe cherche tous les moyens possibles et imaginables pour obtenir des Sables du Temps. Deux nouvelles propositions ont été faites : si les Titans ont conféré leur pouvoir aux dragons de Bronze et que celui-ci se manifeste en eux par ces fameux Sables, alors peut-être est-il possible d'en trouver dans des complexes titaniques, dont il parait qu'il existe des bâtiments en Un'Goro. D'autre part, la récolte a échoué sur les ossements de Tanaris, peut-être parce que le dragon mort n'était pas assez puissant. Dans la guerre qui a fait rage près de Anh'Qiraj, certains des plus puissants dragons de Bronze de leur époque ont perdu la vie en combattant, alors peut-être est-il possible d'en récupérer des Sables sur des dépouilles en Silithus.

C'est ainsi que la petite équipe s'est dirigée vers le Cratère de Un'Goro, avec la peur au ventre de tomber sur certaines créatures aux proportions géantes qui y résident.


Dernière édition par Celyan le Mer 15 Avr - 13:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khalal

avatar

Messages : 545

MessageSujet: Re: Traverser le cratère   Mar 7 Avr - 12:23

Et maintenant, la suite !
(oui on a le droit ^^)

Après la chaleur sèche et infernal du désert en journée, le froid glaciale de celui-çi la nuit, le groupe  s'engagea dans le cratère d'Un'goro après avoir vidé le camp gobelin de toute trace, seule restant deux tombes de petites tailles.

La descente par le chemin fut relativement aisé et le changement de paysage apprécié, surtout par le druide qui pu enfin retrouver le contact avec une véritable flore luxuriante. Au fur et et mesure il purent découvrir une véritable mer verte d'arbres, ou dépasse à peine le sommet fumant du volcan.

Ce n'est qu'une fois arrivé en bas du cratère qu'ils se rendirent compte qu'ils avaient échangé un climat chaud et sec par un climat humide et chaud. La végétation luxuriante ainsi que la profusion d'oiseaux et d'autres animaux caché donnant un bruit de fond changeant drastiquement avec le silence du désert de Tanaris. Pour autant l'elfe se sentit bien plus à l'aise.

La première chose à faire fut de trouver un endroit ou pouvoir se reposer et dormir. Guidé par Khalal dans se dédale de végétations, tous s'engagèrent. Deux raptors réussirent à s'approcher de Celyan et pendant que l'un fit diversion par sa simple présence, le second passa par derrière afin de l'attaquer. Mal lui en pris, malgré une blessure au bras à cause de la morsure, la jeune femme répliqua vivement en tailladant le reptile géant, pendant que le druide se précipita sur le second. Les deux animaux, s'opposèrent à coup de crocs et griffes, le raptor préféra s'enfuir, voyant la diversion échoué, et se retrouvant couvert de blessures.
Suite à cela, un abri dans les racines haute d'un arbre imposant fut trouvé, de plus les branches suffisamment basses et chargé en feuilles leur conférant un camouflage idéale.

Le lendemain, tout le monde émergea dans l'humidité de cette jungle. Le druide permit à chacun d'être en grande partie protégé de l'assaut des moustiques voraces et lui même pouvant se protéger grâce à sa fourrure et sa magie. La journée calme leur permis de commencer à s'habituer à se climat, chacun restant à l'abri, se préparant à bouger lorsque la nuit sera tombé.


############################################


- Vous n'entendez rien ?

Le druide c'est figé, l'oreille tendu en pleine conversation. Celyan et Lienasem regardent l'elfe intrigué, haussant les épaules en secouant la tête.

- Il n'y a plus de bruits, les animaux se font discret … Ils ont peur de quelque chose

Confirmant les dire du druide, des bruits pas massifs dans le lointain se firent sentir, entendre.  Aidé par Khalal, chacun tenta de se camouflé au mieux, utilisant les branches, terres afin de cacher au mieux leurs odeurs. C'est sous sa forme féline et tapis à l'entré de l'abri végétal que le druide surveille l'approche du dangers, celui çi survient d'abord en la personne d'une humaine, blessée et saignant, qui se précipite dans leur abri. Le druide n'a pas le temps de protesté que le rugissement d'un dinosaure se fait entendre, bien trop proche et puissant à son gout.

– Il faut fuir!

Pendant que les autres s'organisent, Khalal tâche de ralentir l'arrivé du monstre en faisant sortir les racines des arbres. Peine perdu, la puissance du diablosaure et probablement son appétit, suffisent à lui faire franchir les racines sans peine. Reniflant surement l'odeur de sang, de transpiration et entendant le bruit qu'ils font, le dinosaure se penche vers l'abri afin d’attraper les proies.

Fuyant en laissant en plan une parti de leurs affaires Khalal, Lienasem guidé par l'inconnue commencèrent à emprunter plusieurs chemins a travers la jungle. Ce n'est que lors d'une pause pour reprendre leur souffle et constatant qu'ils n'étaient pas suivi que l'elfe constata la non présence de Celyan. L'inconnue les pressa de se remettre en marche, un camps de l'Alliance nommé le Refuge des Marshall se trouvant non loin et pouvant offrir un lieu sur.

- Bien sur, allez y, je retourne chercher Celyan.

S'assurant que Lienasem et la femme restent ensemble le druide parti en sens inverse vers leur ancien camp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celyan

avatar

Messages : 629
Localisation : Royaumes de l'Est
Humeur : Motivée

MessageSujet: Re: Traverser le cratère   Mer 8 Avr - 11:46

Celyan n'ose plus ni bouger, ni même respirer. Allongée à plat ventre sous un épais buisson de fougères, la jeune femme ne se risque même pas à lever la tête pour voir où en est l'immense diablosaure de plus de 5 mètres de haut. Elle entend sa rage destructrice quand il percute de plein fouet la barrière de racines enchevêtrées protectrices autour. Elle se reçoit des branches, des feuilles, des lianes et des éclats de bois quand la créature commence à s'acharner férocement à coup de crocs et coup de tête contre la base de l'arbre à la recherche de sa friandise blessée.

Le cœur battant à tout rompre, tremblante et paniquée Celyan supplie la Lumière que ce monstre ne remarque pas sa présence. Un instant le diablosaure s'arrête d'arracher la base de l'arbre et passe son énorme crâne à travers le trou béant, inspirant. Comme une réponse à la prière de la paladin, le diablosaure redresse soudain la tête en direction du sud, là où la piste de sang se poursuit, s'écartant du tronc ravagé qui fut quelques instants plus tôt la cachette confortable et isolée du groupe.

Encore tremblotante de frayeur, la paladin attend que les secousses des lourds pas de la bête s'éloignent jusqu'à disparaitre totalement, avant de se relever difficilement, à moitié ensevelie sous tous les débris végétaux qui lui sont tombés dessus, remerciant sa fougère protectrice d'avoir jouer son rôle de leurre à merveille.

Poussant des racines géantes effondrées et des morceaux d'écorce de la taille d'une porte, la rouquine parvient à retrouver son sac et les affaires de Khalal. Au moins tout n'est pas perdu. A part elle-même bien entendu, restée seule en arrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khalal

avatar

Messages : 545

MessageSujet: Re: Traverser le cratère   Mer 8 Avr - 11:56

Le fauve parcours en sens inverse le chemin, les traces encore fraiche de leur passage lui permet de retrouver facilement la direction du campement et logiquement de Celyan. Ce qui fut leur abri pour une nuit ressemble maintenant à un arbre en partie enfoncé, le diablosaure fouillant l'intérieur.
Se gardant une distance de sécurité, le druide profite que le reptile gigantesque soit occupé pour canaliser son sort, lentement la réaction se fait voir, l'animal se calmant au fur et à mesure pour finalement repartir dans la jungle.

Il rejoint rapidement l'arbre à la recherche de la paladin, listant mentalement les possibilité de survies ou d'évasions qu'elle aurait pu avoir. Il fini par la retrouver dans un coin à réunir les quelques affaires laissé sur place, des tremblement dans ces gestes trahissant encore le choc de la rencontre.

- Celyan !



####################################



Lienasem finit par les retrouver peu de temps après. Ne voyant pas revenir le druide et l'humaine ramené au camp Marshall, il supposa à juste titre, que Khalal et Celyan furent retourner à l'abri.
Une fois les maigres affaires réuni, ils n'eurent d'autre choix que de partir, le lieu ne pouvant plus leur servir d'abri et les traces de sang pouvant attirer d'autres prédateurs du cratère. C'est ainsi que malgré l'heure avancée de la nuit, tous trois reprirent leur chemin en direction de Silithus. Prenant la tête, Khalal guida les "survivants" à travers l'épaisse forêt tropicale humide, ouvrant parfois le passage quand la végétation trop dense se dressait devant eux. Malgré l'heure avancée de la nuit, la chaleur ambiante était toujours aussi suffocante et déplaisante.

Après avoir contourné une partie du volcan marquant la zone centrale du cratère et trouvé sur le chemin un fragment de cristal bleu typique de la région, de nouveaux bruits de pas massif résonnèrent dans la jungle tirant des grimaces de chaque membre du groupe. Pourtant ce ne fut pas un autre diablosaure, mais un gardien de pierre qui arriva au détour d'un arbre. Durant une fraction de minutes tous se regardèrent en silence, puis le golem s'avança dans leur direction, personne n'osa bouger de peur de provoquer une réaction hostile.

Qui êtes vous ?

C'est avec Lienasem que le contact s'établit en premier, le gardien s'exprimant directement dans l'esprit du mage, cherchant à connaitre non seulement le motif de leurs présence mais aussi qui ils étaient. Après s'être présenté, l'humain annonça qu'il cherchait simplement à en apprendre plus sur les titans, sur le fonctionnement des cristaux dans la région. Malheureusement pour lui la réponse fut nette et directe.

 L'accès à ces connaissances vous est refusé. Vous n'êtes pas à même de comprendre l'ensemble et la portée de celles-ci.

La réponse eut pour effet de braqué le mage qui préfera cesser toute communication avec lui. Le gardien se tourna vers Celyan afin de procéder aux mêmes questions. Qui est elle ? D’où vient elle ? Son but. Chaque réponse enregistré puis, comme pu rapidement s'en rendre compte Lienasem en étudiant les flux magique entourant le golem, expédié dans une direction précise.

Cette découverte balaya toute trace de rancœurs vis à vis du gardien et après avoir étudié attentivement la direction, le mage se prépara à suivre le flux magique. Après avoir constaté que le gardien débuta l'interrogatoire du druide, il fit signe à Celyan de s'approcher afin de partager la découverte. Motivé par la même curiosité, se disant que le druide auprès du golem ne risquerait rien et qu'il pourra facilement les retrouver, ils partirent en direction des flux afin de remonter la piste.

Courant à travers le cratère à bon rythme, contournant ça et là un arbre géant, traversant une zone de terre meuble et boueuse puis  s'approchant des montagnes faisant le tour du cratère, les deux humains durent finir le chemin à l'aveuglette, le flux magique ayant cessé car la présence de Lienasem fut détecté. Une vaine tentative pour escalader la roche glissante et couverte de mousse obligea les deux à longer le bord pour trouver un accès vers les hauteurs. Cependant ils furent intercepté avant par un gardien identique (ou le même ?).

- Intrus retrouvé.

Deux mots qui eurent pour effet de figer sur place les deux humains. Tentant d'expliquer leur démarche, de prouver leur bonne fois, le gardien resta de marbre puis fini par demander à Lienasem de s'approcher. Le mage refusa tout net et demanda la raison. D'un geste il fut propulsé en arrière par un rayon issu du gardien, Celyan se retrouvant seule face à la construction Titan, s'interposant pour protéger le mage.

- Mémoire de l’intrus effacé. Ne tentez plus de chercher et intercepter les informations.

Face à cette réponse, elle n’eut d'autre choix que de hocher la tête avant de s'occuper du mage alors que le golem reparti en sens inverse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Khalal

avatar

Messages : 545

MessageSujet: Re: Traverser le cratère   Mer 8 Avr - 14:00

Une fois le mage relevé,l'esprit engourdi, Celyan ne chercha pas à rester dans les environs plus longtems, craignant le retour d'un de ces golems Titan. Le trajet inverse fut bien plus lent, pénible et surtout hasardeux. Aucun flux à suivre et sans le sens de l'orientation et la logique du mage qui cherchait encore ce qu'il faisait là, ni le flair de l'elfe, Celyan n'avait aucune idée du chemin à emprunter. De plus, ils avaient déjà couru et marché une bonne partie de la nuit dans cette atmosphère saturée d'humidite. Une fatigue pesante se fait sentir d'autant que Lienasem reste encore sur le contre coup du rayon, peinant à rassembler les souvenirs récent.

Celyan lui expliqua à demi mot qu'une rencontre avec un gardien de pierre l'avait un peu trop marqué, celui-ci ayant fouillé son esprit eut pour conséquence une réaction viscérale du mage. Se contentant de cette explication pour le moment, Lienasem suivit la paladin bien que le fait d'avoir des fragments manquant dans sa mémoire ne lui plaise absolument pas.
La marche du retour, pénible, tendue car toujours aucune nouvelle du druide, est rendue d'autant plus fatigante par la tension jouant sur les nerfs de la paladin de plus en plus inquiète, le fait de ne pas vraiment savoir où aller l'énervant d'autant plus.

- Là je reconnais cette arbre !
- Tu es sure ?
- Oui… enfin… je crois… Non en fait… Mais cette flaque de goudron nous ne sommes pas passé par là à l'aller ? Je me souviens qu'on a couru sur de la bouillasse.
- Je ne sais pas. Ca ne me dit rien.


Maudissant son sens de l'orientation déplorable, mais déterminé à avancer, Celyan finit par parvenir au niveau du volcan, après pas mal de détours dans la jungle et aidé au mieux par le mage

- Là ! Le volcan ! On est tout prêt. Et puis la rivière ! Nous étions juste à coté. Il n'y a plus qu'à suivre le cours d'eau.
- Et dans quel sens ?
- …


Lienasem proposa à Celyan de chercher le druide via son aura, en se souvenant de la fiole anti-magie transporté dans le sac de Khalal que Celyan indiqua au mage de chercher dans les environs une zone atténuant la magie, le contenu agissant surement un peu au travers de la fiole. Lienasem pu sentir une zone bien précise réduisant drastiquement les effet magique, sur de lui il indiqua la direction et se mit en route.
Ils retrouvèrent le druide allongé plusieurs os brisés, une marque de main bien visible sur lui et le sol. Sous l'impacte la fiole contenu dans son sac fut écrasé et le liquide rependu autour du druide l’empêchant de pouvoir réellement se défendre.

La nuit déjà bien avancé, Celyan ne pu prodiguer que quelques soins au druide, soignant les premières blessures. Pendant que le mage plongé dans les souvenirs épars tenta de les rassembler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Traverser le cratère
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Tuto] Fabriquer un cratère.
» Cratère fait main
» [RESOLUE] Traverser un mur avec des balles du Paintinator
» Marteau tourment ou faiseur de cratère.
» Typologie des chevaliers bretonniens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quintessence :: La vie en Azeroth :: Aventures-
Sauter vers: